L’intimité d’ATC : saison 1 / épisode 3 : L’échenillage

  1. Accueil
  2. Blog
  3. L’intimité d’ATC : saison 1 / épisode 3 : L’échenillage

L’intimité d’ATC : saison 1 / épisode 3 : L’échenillage

L’intimité d’ATC : saison 1 / épisode 3 : L’échenillage

BlogZone d'Expression Libre

Pour mieux comprendre le métier d’échenillage, revenons aux prémices de la signalétique. ATC Groupe est créé en 1991. A cette époque, l’impression numérique n’existait pas encore. Les techniciens passaient donc par des supports teintés dans la masse ou encore par la peinture.

Echenillage1

Les logos, lettrages et décors étaient réalisés grâce à la technique du « pochoir » par des peintres en lettre.

Puis la DAO est apparue. C’est une machine de Découpe Assistée par Ordinateur travaillant uniquement sur un support teinté dans la masse, qui promet durabilité et qualité. Par exemple, l’adhésif est résistant aux UV. La DAO a révolutionné le métier de peintre en lettre car l’informatique a notamment permis d’élargir le choix des polices de caractères. Cette période de numérisation a accompagné l’avènement de la production en série, qui permet de créer à l’identique en plusieurs exemplaires.

C’est durant cette même période qu’apparait le métier d’échenilleur. Cette activité est manuelle, elle demande des gestes précis et adaptés. En effet, le technicien ne va pas écheniller des lettres de type Futura (lettrage bâton) de la même manière que des lettres de type Times (avec empattements). L’échenillage demande donc une grande expérience et de la dextérité. Il faut adapter cette pratique selon la forme et la taille des lettres mais aussi selon l’épaisseur de l’adhésif.

 

Pour décrire le métier d’échenilleur, il est important de présenter les étapes en amont et en aval.

Ce processus se compose de trois étapes : la découpe d’adhésif, l’échenillage et l’application du papier transfert.

La découpe d’adhésif passe, tout d’abord, par la création vectorielle du tracé de découpe, puis par le réglage de la machine (modification de la pression de la lame et de la vitesse). L’adhésif est, ensuite, découpé en mi- chair: seule la partie adhésive est coupée, sans toucher au support silicone.

Puis des techniciens experts réalisent l’étape de l’échenillage. Leur travail est minutieux, ils enlèvent le surplus de l’adhésif sur le contour et à l’intérieur des lettres.

Pour finir ils appliquent le papier transfert, pour faciliter la pose sur le support final choisi (vitrage, panneau, mur, etc.…). Cette technique s’apparente au principe de la décalcomanie.

Pour une mise en page à plusieurs couleurs, il est possible de faire des montages, grâce des repères, que l’on peut appeler « abeilles », qui permettent de positionner les différentes couleurs de manière précise.

L’échenillage est un métier de grande précision. Est-il possible que celui-ci soit remplacé par une machine ? Il en existe déjà mais celles-ci sont peu précises. ATC favorise donc le travail manuel pour ce type de production ; et cela malgré l’évolution des performances des machines d’échenillage. Le projet de la boutique officielle de l’Olympique Lyonnais est l’un des exemples le plus pertinent pour démontrer l’efficacité du travail manuel.

Nosup parcl 2 e1485275441359

, , , , , , ,
Article précédent
CHOISISSEZ LE « GREEN DESIGN » POUR VOS EVENEMENTS ! UNE REPONSE PERSONNALISEE DU XS AU XXL
Article suivant
Réalisation ATC : Dôme en Dibond miroir

Articles liés

Menu